Joshfire, le « premier » framework multi-périphériques

Joshfire, l’entreprise pionnière de l’Internet des Objets et des nouveaux écrans publie la première version de son framework open source.

La première version du framework publiée par Joshfire le 29 juin permet à des développeurs et des agences de créer des sites et des applications de contenus sur différents types de terminaux et serveurs : navigateurs web, mobiles et tablettes Apple/iOS, Google/Android, télés GoogleTV, SamsungTV et le serveur NodeJS dans un premier temps. Les prochaines versions de la boite outils attendue avant la fin de l’année 2011 permettront d’étendre la compatibilité à d’autres mobiles (BlackBerry et Windows mobile), TV connectées (Toshiba, Phillips, LG) et boîtes opérateurs.

Michel LEVY-PROVENCAL, CEO de Joshfire précise, que “l’époque qui consistait à créer une nouvelle application pour chaque nouveau terminal arrivant sur le marché est révolue. Les applications sont développées une seule fois grâce au framework Joshfire et sont ensuite déclinables sur tous les supports connectés avec très peu d’effort. Nous sommes aujourd’hui en mesure de rationnaliser les développements sur différents écrans et objets connectés en permettant de rendre cohérente la consommation de contenus et services sur différents supports. On estime qu’aujourd’hui, il y a 5 milliards d’objets connectés dans le monde, principalement des ordinateurs, des téléphones et des tablettes. En 2015, ils seront 15 milliards, 50 milliards en 2020(1). C’est un marché colossal et à très forte croissance. Nous nous concentrons aujourd’hui principalement sur les applications de contenus, notre solution est donc particulièrement adaptée aux médias et agences de communication“.

Le framework Joshfire est déjà utilisé sur des applications pour France 24, Radio France et le portail de VOD mySkreen. Fondée en décembre 2010 par Michel Lévy-Provençal et Sylvain Zimmer, la SARL Joshfire a été créée sur fonds personnels et bénéficie d’un comité consultatif dont les membres sont : Cyrille de Lasteyrie, François Mazon, Frédéric Sitterlé, rafi Haladjian et Stéphane Distinguin. L’entreprise repose sur trois d’activités : le développement d’applications multi-supports, l’édition d’un framework logiciel, et le prototypage d’objets connectés. Joshfire compte aujourd’hui 8 personnes et est déjà bénéficiaire.

(1) Estimations Cisco et Intel 2010

Source : communiqué de presse « Joshfire publie le premier framework open source pour l’Internet des Objets« 

Site Internet : Joshfire
Licence : MIT

One Response

  1. Adso 11 juillet 2011

Leave a Reply